Poisson

Les Belvédères

14 mars 2015

Sophie Extier

Partager sur :

Flâneries autour du lac du Bourget…

Patrimoine naturel exceptionnel, le lac du Bourget méritait bien de pouvoir être admiré sous toutes ses facettes et sur chacune de ses rives. C’est désormais possible grâce à la réhabilitation récente des belvédères qui l’entourent. Alors, pourquoi ne pas s’offrir une petite balade tout autour de ce site unique en privilégiant quelques arrêts devant les plus beaux points de vue ?

Le belvédère est généralement situé dans un lieu surélevé afin d’observer au mieux la beauté d’un espace naturel. Associé à la notion d’horizon et d’altitude, il comporte parfois une table d’orientation permettant d’admirer le champ de la vue qui s’étend au loin.
Ces dernières années, la Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget s’est associée avec les territoires intercommunaux de Chautagne, d’Albens et des Bauges afin de mettre en valeur le lac et ses montagnes, en proposant une halte sur des sites choisis. Chaque point de vue offre un panorama exceptionnel, avec des angles de vision d’au moins 180° et des perspectives plus ou moins lointaines. A cela s’ajoutent des informations géographiques mais aussi des données historiques en fonction des lieux et du patrimoine présent se rapportant à l’histoire de la Savoie.
Tout l’intérêt réside dans la complémentarité de ces différents belvédères. Entre celui de la Chambotte qui surplombe l’eau au-dessus d’une falaise, celui du Revard permettant d’admirer le lac dans son intégralité ou encore celui d’Ontex offrant une vue imprenable sur l’Abbaye d’Hautecombe, les points de vue et les impressions qui en découlent sont extrêmement variés. Un itinéraire touristique et contemplatif s’impose pour partir à leur découverte…

L’émerveillement au belvédère de la Chambotte

Pour venir, trois possibilités : depuis Annecy par l’Albanais, par la Chautagne via la route départementale ou encore depuis Chambéry et Aix-les-Bains. Jusqu’au belvédère, la route qui sillonne à travers un environnement rural et forestier garantit un charme qui donne envie de redécouvrir sans cesse ce lieu enchanteur. Reconnu historiquement comme un haut lieu de loisir et de détente, le belvédère de la Chambotte et ses abords, par sa position stratégique entre le pays du lac du Bourget et l’Albanais, offre un cadre de nature et de ressourcement particulièrement propice à l’émerveillement. A 700m d’altitude, sa situation exceptionnelle en balcon, un peu à l’écart et comme préservée de l’agitation, offre une vue plongeante sur le plus grand lac naturel de France, la montagne de l’avant pays savoyard et la chaine des Alpes. Le paysage est sublime avec au nord, la peupleraie de la Chautagne et le chainon jurassien du Grand Colombier, au sud, la chaîne de Belledonne et le massif de la Grande Chartreuse. Juste en face, l’abbaye d’Hautecombe et le mont Charvaz rivalisent de beauté avec le massif de l’Epine et la Dent du Chat.
Historiquement, la Chambotte a connu des périodes fastes, notamment à la belle époque, puisqu’on dit que la reine Victoria, en séjour à Aix-les-Bains, aurait visité le site en 1887.
D’abord connu pour ses qualités climatiques de ressourcement, aujourd’hui le site de la Chambotte est surtout reconnu pour l’accueil des familles et la pratique de loisirs à la portée de tous. Et les possibilités sont nombreuses que l’on soit un adepte de la randonnée, avec pas moins de 4 départs, du cyclotourisme ou encore du VTT, sans oublier l’escalade dans les falaises en contrebas. Les moins sportifs pourront s’adonner à la contemplation depuis la plateforme panoramique ou partir à la découverte des alpages situés au sud du belvédère.
Coté restauration, l’endroit s’avère idéal pour pique niquer mais une étape gastronomique avec terrasse panoramique « coucher de soleil » permet de s’octroyer une pause gourmande et contemplative.

Le prestigieux belvédère du Revard

Deuxième site naturel le plus visité en Savoie, le belvédère du Revard se situe à 1540 m d’altitude. Il surplombe Aix-les-Bains et permet d’admirer le lac du Bourget dans sa totalité. Il offre également une vue imprenable sur le massif des Bauges et par temps clair…le Mont-Blanc. L’accès au site est facilité par deux portes d’entrée : depuis Aix-les-Bains avec la route départementale RD 913, depuis Chambéry et le cœur des Bauges via la station de la Féclaz.
Localisé sur plusieurs communes, ce belvédère est un site majeur en raison de sa situation géographique aux portes des deux agglomérations et du Parc Naturel Régional du massif des Bauges mais également en raison de son aspect historique et patrimonial.
Car l’histoire du Mont Revard est étroitement liée à celle d’Aix-les-Bains. Entre 1892 et 1937 un train à crémaillère emmenait les curistes et les touristes depuis la ville thermale jusqu’au sommet du Mont Revard. Il fallait compter environ 1 h 30, à l’époque, pour parcourir les 10 km de la ligne. Ce train a d’ailleurs marqué les débuts du développement des sports d’hiver en France. L’arrivée du téléphérique en 1935 a entraîné la fin de la ligne à crémaillère. Avec la construction des infrastructures routières, la voiture a pris ensuite le pas sur le téléphérique qui cessa de fonctionner à l’issue de la saison hivernale en 1969. Les câbles furent démontés en 1975. Le site demeure l’une des toutes premières stations de ski créées en France et la plus ancienne station des Alpes françaises.
Aujourd’hui, la station du Revard revendique sa place de jardin d’altitude des aixois et des chambériens grâce à l’aménagement d’un parc de verdure récréatif et sportif. Sur le plateau, les loisirs se concentrent pour l’essentiel autour du ski l’hiver et des activités de pleine nature dès l’arrivée des beaux jours. Pour un aspect plus contemplatif, le belvédère réaménagé, inauguré en juillet 2011, offre une vue à 360° notamment avec la création de trois pontons au dessus du vide et des panneaux en verre permettant la lecture du paysage environnant.
Car ici aussi, le panorama est magnifique, assez semblable à celui de la Chambotte puisqu’il se trouve sur la même rive du lac, tout en étant plus ouvert, avec la croix du Nivolet sur la gauche, le massif des Bauges tout proche en, au fond, la chaîne des Alpes couronnée par le plus haut sommet d’Europe.

Les belvédères plus intimistes

Sur l’autre rive, le belvédère d’Ontex Grumeau est également un haut lieu de découverte touristique du lac du Bourget et de ses montagnes. Desservi par une voie d’accès qui traverse la campagne, il est assez isolé de la commune et de son chef lieu et repose sur une plateforme en balcon au dessus du lac. L’attrait principal du lieu est l’Abbaye d’Hautecombe en contrebas, puis l’entrée du canal de Savières et la peupleraie de Chautagne. Juste en face se trouve le Mont de Corsuet avec le site historique de la Chambotte et une grande partie des Préalpes avec le massif des Bauges au second plan. Les contreforts de la chaine du Jura avec le Grand Colombier au nord et la chaîne de Belledonne ou encore le massif de la Grande Chartreuse à l’opposé complètent ce paysage idyllique.

Plus petit, souvent méconnu, le belvédère de la grande Mollière, est situé au sud du lac, sur la commune de Tresserve. Il consiste en un petit parking en bordure de route et il n’est pas rare de passer à côté sans le voir. Pourtant, il offre un panorama tout à fait particulier puisqu’il domine à peine le lac que l’on peut voir en enfilade. Un peu plus loin, une table d’orientation originale, constituée de panneaux verticaux transparents permet de désigner chaque sommet des environs.
Bien d’autres points de vue valent le détour, qu’ils soient des belvédères naturels ou aménagés, au bord de l’eau ou en hauteur. Chacun apporte sa pierre à l’édifice sur ce parcours où l’émerveillement pourrait bien être un fil conducteur. Ces sites magiques ont en fait toujours existé, certains ont simplement été identifiés comme incontournables et aménagés en conséquence pour recevoir des visiteurs toujours plus nombreux à la rencontre du patrimoine naturel de la Savoie.

Partager sur :

Les promenades

Lire l'article suivant

LEBDO#2 - du 22 au 28 Nov

Lire l'article précédent
icone de geolocalisation

Laissez-nous vous géolocaliser ...

Votre navigateur nous refuse de vous localiser !

... afin de vous proposer les meilleurs établissements de la région selon votre position !

Suite à ce message, votre navigateur va vous proposer de vous localiser, veuillez accepter.

Veuillez changer ce paramètre afin que nous puissions vous donner des résultats par rapport à votre position.

N'oubliez pas de recharger la page une fois l'autorisation accordée !

C'est compris !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Pas de SPAM, seulement de l'actu, de la culture, de l'histoire autour du Lac du Bourget !

Je m'inscris
Image de fond pour la page 404